logodepistagecolon2

 

Le cancer colorectal est rare avant 50 ans, mais sa fréquence augmente ensuite rapidement. Il se développe lentement, sur les parois du côlon et du rectum, le plus souvent à partir de petites lésions dénommées polypes.

Les pouvoirs publics proposent aux hommes et aux femmes de 50 à 74 ans un test qui permet de révéler la présence dans les selles de traces de sang invisible à l’œil nu.

Le programme de dépistage contribue ainsi à détecter des polypes avant qu'ils n'évoluent vers un cancer ou des cancers à un stade précoce.
S'il est détecté tôt, le cancer colorectal guérit 9 fois sur 10.

 

 

Le dépistage du cancer colorectal, c’est simple, rapide et gratuit.

 

  •  Ce test est simple et rapide à faire chez vous : il s’agit de prélever un peu de vos selles (matières fécales) et de les envoyer à analyser
    •  C’est gratuit : Le test qui vous sera remis par votre médecin traitant et sa lecture sont pris en charge à 100%. En revanche, la consultation médicale est payante mais remboursée par l’assurance maladie dans les conditions habituelles.

 

Qui est concerné par le dépistage ?

 

Madame, Monsieur

  •   vous avez entre 50 et 74 ans, assurés sociaux, sans symptôme apparent ni antécédent de cancer, consultez votre médecin. Il vous suffit de lui présenter l’invitation afin qu’il puisse juger si vous êtes dans la catégorie de personnes à inclure dans le dépistage.
  •   Vous n’êtes pas dans la tranche d’âge 50-74 ans :

 

  • En fonction de votre histoire personnelle, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui peut vous proposer un suivi différent en fonction de votre niveau de risque => Lien Facteurs de risque.
  • Après 74 ans, continuez votre surveillance régulièrement sur ordonnance.