logo DO colorectal

Il existe 3 niveaux de risques de développer un cancer du colon :

  1. L'âge est le 1er facteur de risque modéré de développer un cancer colorectal.

A partir de 50 ans, le cancer colorectal survient majoritairement chez des personnes ne présentant pas de facteur de risque particulier autre que leur âge (environ 80% des cancers).

Le dépistage organisé est recommandé.

 

  1. Le niveau de risque élevé regroupe les personnes présentant :

    • un antécédent personnel de cancer colorectal ou adénome,
    • un antécédent familial de cancer colorectal ou adénome (un parent 1er degré : père, mère, frère, sœur, enfant < 65 ans ou deux parents 1er degré quel que soit l'âge au moment du diagnostic),
    • un antécédent familial au 1er degré d'adénome avancé de plus de 1 cm,
    • une maladie inflammatoire chronique (rectocolite hémorragique ou maladie de Crohn) étendue au moment du diagnostic ou évoluant depuis plus de 20 ans.

Votre médecin vous orientera vers une consultation auprès d'un gastro-entérologue pour effectuer une coloscopie.

 

  1. Le niveau de risque très élevé est constitué de personnes présentant une prédisposition génétique :

    • les membres d'une famille atteinte de polypose adénomateuse familiale, maladie caractérisée par la présence de nombreux adénomes dans le tube digestif,
    • les membres d'une famille présentant des cas de cancer colorectal héréditaire non polyposique (syndrome de Lynch).

En cas de suspicion de forme familiale de cancer colorectal, votre médecin vous orientera vers une consultation d'oncogénétique.

 

Retrouvez d'autres informations complémentaires :