Comment ça se passe ?

logo OSDC 74 fond blanc

logo DO colorectal

En grossissant, certains polypes saignent. Le test de dépistage consiste à repérer, dans les selles, des traces de sang qui ne seraient pas visibles à l’œil nu.

 

 1=> Á partir de quel âge ?

Si vous avez entre 50 et 74 ans, vous êtes invité par courrier, tous les 2 ans, à retirer ce test chez votre médecin traitant.

 2=> Pourquoi une consultation ?

En fonction de votre histoire personnelle et familiale, votre médecin peut vous remettre un test de dépistage ainsi que le mode d'emploi de ce test et l'enveloppe T permettant de l'envoyer au laboratoire d'analyse.

Si vous avez des antécédents ou des symptômes, il vous orientera vers un autre type de dépistage.

 

3=> Où faire le test ?

Ce test est à faire chez vous : il s’agit de prélever un peu de vos selles à l'aide d'un bâtonnet et de le mettre dans le flacon prévu à cet effet. Le mode d'emploi du test est fourni avec celui-ci.

 

4=> Á qui le transmettre ?

Vous l’envoyez par courrier au laboratoire d'analyse indiqué sur l’enveloppe T fournie avec le test. Veillez à bien coller vos étiquettes d’identification sur la plaquette de test et la pochette de protection.

 

5=> Comment avoir mes résultats ?

Les résultats vous sont adressés par courrier ainsi qu’à votre médecin traitant.

couv-depliant-colorectal

 


RÉSULTATS DES TESTS DU DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL

Un test négatif (97 à 98% des cas) signifie qu'aucun saignement n'a été détecté. Mais il peut arriver que certains polypes ou cancers ne saignent pas au moment des prélèvements.

Il est donc très important de refaire le test 2 ans plus tard et de surveiller les signes d'alerte dans l'intervalle : présence de sang dans les selles ; troubles du transit d'apparition récente ; diarrhée ou constipation inhabituelle ou alternance de ces deux troubles ; douleurs abdominales inexpliquées et d'apparition récente ; amaigrissement inexpliqué. Ces signes, sans évoquer obligatoirement la présence d'un adénome ou d'un cancer colorectal, doivent vous conduire à consulter votre médecin traitant.

Un test positif (2 à 3 % des cas) ne signifie pas que l'on a un cancer : il indique que du sang a été détecté dans les selles. Pour en identifier l'origine, le médecin oriente alors vers un gastroentérologue pour la réalisation de la coloscopie.

 

French Arabic Chinese (Simplified) English German Russian Spanish

Dépistage cancer colorectal

DDCC